retour en haut de page

icone blog

Atelier 1 retour sur la visite en bus

Photo busLa journée de visite en bus marque traditionnellement le démarrage de la démarche des ateliers des territoires des 10 éditions précédentes. Moment d’observation et d’échange, elle permet de faire un tour d’horizon partagé du territoire avec l’ensemble des participants à l’atelier.

Pour l’atelier «mieux vivre ensemble dans les péri-urbains troyens», la visite en bus a été l’occasion d’affiner les enjeux du territoire suite à l’atelier de lancement en mêlant observations, échanges thématiques dans le bus et rencontres in-situ. La journée était construite autour des trois thématiques : mobilités, services, agriculture. Les échanges avaient pour fil rouge les deux questions suivantes : sur ces 3 thématiques et sur vos territoires, quels étaient les enjeux il y a 10 ans et quels seront les enjeux dans 10 ans ?

Un parcours organisé autour de 3 thématiques 

Le départ fut donné à 9h30 sur le parking de la DDT, le soleil était lui aussi au rendez-vous.

Plan visite

Le parcours organisé par axes a d’abord permis de traverser le nord-est de l’agglomération troyenne depuis Creney-près-Troyes jusque Saint-Lyé et passant par Feuges. Le long de cet axe bordé par des parcelles agricoles de très grandes tailles, notre regard et nos échanges se sont principalement portés sur la question de l’agriculture et notamment le lien entre exploitations agricoles et développement péri-urbain. (lire post sur l’agriculture)

Le deuxième axe à l’est de l’agglomération nous a emmenés de Saint-Lyé à Fontvannes. En nous éloignant du centre de l’agglomération et en traversant des centres bourgs, nous avons échangé autour de la question des services et de leur accessibilité en l’abordant notamment sous l’angle des coopérations intercommunales. (lire le post sur les services)

Après le déjeuner, le troisième axe nous a fait traverser le sud de l’agglomération, en partant de La Rivière-de-Corps vers Saint-Pouange, Buchères, Verrière puis Lusigny-sur-Barse. L’extension des lignes de bus puis le passage à une offre de transport à la demande dans cette partie de l’agglomération nous ont notamment permis de questionner les enjeux de mobilité. (lire le post sur la mobilité)

La fin de la visite, nous a permis de poser un regard plus géographique sur ce territoire. Nous avons longé la ligne de crête entre la champagne crayeuse et la champagne humide… offrant de beaux points de vue sur l’agglomération.

Échanges entre élus et techniciens et témoignages d’acteurs

En cette première journée, la parole était aux participants de l’atelier (élus et techniciens) et aux acteurs rencontrés sur place. L’équipe d’AMO était en position d’observation et d’écoute. Notre équipe avait organisé les prises de parole et des temps d’échanges dans le bus.

Les intervenants se passant le micro pour expliciter les enjeux qu’ils rencontrent sur chacune des thématiques. La rencontre avec plusieurs acteurs du territoire a permis au débat de se placer à hauteur d’habitants usagers permettant de mettre en débat les discours politiques ou techniques. Ce n’était donc pas la visite des opérations phares ou bien des curiosités touristiques qui était à l’honneur. Le focus était plutôt sur l’usager, sur l’habitant, ses pratiques, ses parcours de vie. Plusieurs rencontres ont rythmé cette journée:

  • Monsieur Tissut, exploitant agricole à Creney-près-Troyes, en discussion avec Madame Homehr Claude, Maire Adjointe de Creney-près-Troyes
  • Monsieur Continant Clément, pharmacien à Saint-Lyé, en discussion avec Monsieur Spilmann Marcel, Maire de Saint-Lyé
  • Monsieur Pignerol Nicolas, éducateur sportif, en discussion avec Monsieur Bentz Christian, Maire Adjoint de Fontvannes
  • Monsieur Gyé-Jacquot, directeur de la TCAT
  • Monsieur Jomas Francisco, directeur du Carrefour contact de Buchères, en discussion avec Monsieur Lebeau Daniel, Maire de Buchères
  • Monsieur Christian Branle, Maire de Lusigny-sur-Barse

Les points marquants

Qu’est ce qui ressort de cette journée et de ces rencontres ?

«No parking No business»

Ce fondement du commerce moderne a été rappelé par Monsieur Continant, pharmacien à Saint-Lyé. En effet, la prédominance des arrêts et discussions sur des parkings durant cette journée, nous rappelle la place prédominante de la voiture dans les déplacements péri-urbains. L’objet parking devenant aussi un lieu de rencontre à inventer. Notamment à l’heure où la pratique du covoiturage augmente, l’aménagement et l’emplacement du parking dépasse l’enjeu commercial et devient un enjeu d’espace public.

Des questions d’aménagement… du temps plutôt que de l’espace

La rencontre à la fois d’élus, de techniciens et d’acteurs du territoire ainsi que le confrontation commune aux paysages et aux lieux ont permis de placer les participants selon le point de vue de l’usager plutôt que du politicien ou du technicien. Il a donc été peu question des problématiques d’aménagement de l’espace : où mettre l’école ? Comment aménager mon centre-ville ? Où faire passer la ligne de bus…  mais plutôt de l’aménagement des temporalités : mutualiser les équipements pour une utilisation sur une plus grande amplitude horaire, caler le rythme de l’exploitation agricole en dehors des rythmes des habitants, étendre les horaires de la halte-garderie ou non, etc. 

Des problèmes peu  visibles

Malgré la tonalité plutôt positive de cette journée (notamment la confiance souvent répétée en la coopération intercommunale), les problèmes liés au mode de vie péri-urbain ont été évoqués mais ils sont souvent ailleurs (déplacement des ménages pauvres hors de l’aire urbaine) ou à venir (vieillissement de la population..). (lire la note d’étonnement)

Les Essentiels du Blog

  • 1
  • 2
  • 3

Bienvenue sur le Blog de l'Atelier des territoires

Vous voici sur le blog "le périurbain à hauteur d'habitants" de l'Atelier des Territoires !

lire la suite...

La démarche Atelier des territoires

Depuis une dizaine d’années, se déploie en France cette démarche exploratrice et partenariale pilotée par la Direction générale de l’aménagement, du logement et de la nature (DGALN), du ministère en charge du développement durable, en relais avec les DREAL et les DDT.

lire la suite...

Entretien avec Jean-Pierre Abel

Pourquoi s'être engagé dans la démarche Atelier des territoires ? Jean-Pierre Abel, Président du syndicat DEPART, répond à nos questions !

lire la suite...

mini logo depart rond

Syndicat d’Etude, de Programmation et d’Aménagement de la Région Troyenne

Direction et assistance technique

28, boulevard Victor Hugo
10000 TROYES
Tél. 03 25 71 88 98
Secrétariat administratif

Mairie des Noës
10420 Les NOES-PRES-TROYES
Tél. 03 25 74 85 86
 

©2018 création du site internet à Troyes, réalisé par EnvieDunSite . fr